Supervision des équipements KORTEX par SMS

Vous êtes ici :
< Retour

LES ROUTEURS CELLULAIRES KORTEX :

Les routeurs cellulaire KORTEX disposent d’une fonction permettant de les piloter par SMS.

Vous pouvez envoyer un SMS au numéro de la carte SIM M2M se trouvant dans le routeur ; une réponse par SMS sera alors envoyée en retour (si les SMS en émission sont autorisés sur la carte SIM).

Vous devez au préalable, vous assurer auprès de l’opérateur, qu’il est en mesure de vous fournir ce service d’émission et de réception de SMS.
Le coût appliqué pour un tel service peut être facturé de façon unitaire ou forfaitisée.

Deux commandes sont disponibles pour l’utilisation par SMS. Celles-ci peuvent être saisies en majuscule ou minuscule.

Le SMS se compose des 4 derniers chiffres de l’IMEI (ou mot de passe) et de la commande.

Commandes connect ou go

Permet de connaître le numéro d’IMEI, l’adresse IP reçue du réseau GPRS/3G/4G et le niveau de réception du module (CSQ).
La réponse se fait uniquement sur le numéro de l’expéditeur du SMS.

Commande bb

Redémarre le routeur.

Exemples de SMS avec l’IMEI 358178041055718 :

  • 5718connect ou 5718go
  • 5718bb

Le SMS de retour sera composé du numéro d’IMEI (numéro unique du module), de l’adresse IP publique ou privée et du niveau de réception du module (CSQ).

Exemple :

http://80.214.118.34

IMEI =352347031832032

CSQ =22


LES MODEMS CELLULAIRES (GPRS/EDGE) KORTEX :

Les modems cellulaire KORTEX permettent de recevoir des SMS spécifiques, de les interpréter et de réaliser la fonction demandée.
Ils peuvent vous fournit en retour un statut. Pour recevoir ce statut, la carte SIM présente dans l’équipement distant doit autoriser l’envoi de SMS.

Vous trouverez ci-dessous le détail du format des SMS à envoyer au modem cellulaire.

En envoyant un SMS comprenant le mot de passe constitué des 4 derniers chiffres du numéro IMEI (défaut) du modem puis suivi de la commande (G, T, BB, S…), il vous est possible d’effectuer des commandes spécifiques et d’obtenir des informations sur l’état du modem cellulaire en exploitation.

Exemple de SMS envoyé : 0213G (0213 pour le mot de passe et G si l’on souhaite demander des informations sur la configuration du modem cellulaire).

Commande G

« G » Permet d’obtenir la configuration du modem cellulaire : (les champs ne sont pas numérotés et séparés par des virgules).

Champ 1 : Donne le niveau de réception (compris entre 0 et 31). Il doit être > 15 pour une bonne réception.

Champ 2 : Version de l’OS du module SIERRA WIRELESS (R73_00gg.FSU002).

Champ 3 : Version de l’application Kortex PSI (par exemple 7.17 E).

Champ 4 : Réservé.

Champ 5 : Statut d’attachement à l’APN 0=déconnecté 1=connecté.

Champ 6 : Statut du socket 0=déconnecté 1=connecté.

Champ 7 : Compte-rendu de la dernière connexion

99 =Transpac

5 = ERROR

7 = NO DialTone à Pb APN : Carte Sim non déclarée chez l’opérateur ou mauvais paramètre APN (Nom APN, Nom d’utilisateur, Mot de passe)

8 = BUSY à Pb IP secours

4 = NO CARRIER à Pb IP ou port

Champ 8 : Nombre total d’appel en mode secours (Backup).

Champ 9 : Nom de l’APN.

Champ 10 : Nom d’utilisateur SIM.

Champ 11 : Mot de passe SIM.

Champ 12 : Adresse IP du WAN.

Champ 13 : Port.

Champ 14 : Configuration IP.

Champ 15 : 1=SSL, 0=pas de SSL.

Champ 16 : Type de protocole utilisé (idem valeur chargé par Kx Tpe Manager [Protocole, SMS, Passerelle…]).

Champ 17 : Opérateur GSM utilisé

20810=SFR     20820=BOUYGUES    20801=ORANGE

Champ 18 : Numéro da la carte SIM.

Champ 19 : Numéro d’IMEI du KX GPRS SERIAL ETHERNET.

Commande T

« T » Permet d’obtenir une trace de la dernière communication :

<S pour Start ou E pour END (les chiffres binaires se trouvent après le S ou le E). Les données entre le TPE et le modem jusqu’à la communication avec le serveur bancaire (TRANSPAC 000000000, SET, ADRESSE X25…).

1 = Protection déverrouillée OK 0 Problème de protection

0 = Etat du DTR lors de l’émission d’un SMS

1 = Utilise le signal DTR 0 utilise les commandes AT

Réseau GSM 0=Opérateur inconnu 1=Orange 2=Bouygues 3=SFR

Protocole 0=protocole inconnu 1=GIP/X25, 5=Transparent 9=RFC1086

1= Connecté à l’APN 0 = Non connecté à l’APN

1= Connecté à l’APN 0 = Non connecté à l’APN

1= Socket Ouvert 0= Socket Non Ouvert

1= GPRS 0=GSM

>

Commande BB

« BB » Permet de rebooter l’équipement à distance.

Commande S ou SR

« S » Permet d’obtenir les statistiques ou « SR » pour obtenir les statistiques avec remise à zéro.

Champ 1 : Date et heure de début des statistiques depuis le dernier reset.

Champ 2 : Valeur 1, non modifiable. Enregistre les statistiques après chaque appel.

Champ 3 : Nombre de Boot causé par une erreur de l’application Kortex PSI.

Champ 4 : Nombre de mise sous tension du modem.

Champ 5 : Nombre de Boot Exception.

Champ 6 : Nombre total d’appel GSM.

Champ 7 : Nombre total d’autorisation B0’ et EMV.

Champ 8 : Nombre total d’autorisation GSM.

Champ 9 : Volume Total d’octets pour les autorisations.

Champ 10 : Nombre total de télécollectes.

Champ 11 : Volume Total d’octets pour les télécollectes GSM.

Champ 12 : Volume Total d’octets pour les télécollectes.

Champ 13 : Valeur 0 non utilisé.

Champ 14 : Nombre total d’autorisation EMV GSM.

Champ 15 : Volume Total d’octets pour les autorisations EMV.

Champ 16 : Nombre total de demande de statistiques SMS.

Champ 17 : Nombre total de demande de traces SMS.

Champ 18 : Nombre total de demande de configuration par SMS.

Champ 19 : Nombre de configuration réalisée par SMS.
Champ 20 : Chargement du Firmware.

Commande GV

« GV » Permet d’obtenir la version du firmware du modem cellulaire. Cette information est remontée uniquement vers la passerelle Lyra dans le champ force du signal.

Commande GO

« GO » Permet d’obtenir la version l’OS du module SIERRA WIRELESS®. Cette information est remontée uniquement vers la passerelle Lyra dans le champ force du signal.

Commande GI

« GI » Permet d’obtenir les cinq derniers chiffres du numéro d’IMEI. Cette information est remontée uniquement vers la passerelle Lyra dans le champ force du signal.

Commande BGA

« BGA » Permet de connecter le modem en GPRS lorsque sa configuration est en « Ethernet seulement » ou en «Ethernet/secours GPRS ». Cela permet de prendre le contrôle à distance, pour faire, par exemple une mise à jour.

Commande RUH=0

« RUH=0 » Permet de télécharger sur la passerelle Lyra la nouvelle version du firmware KORTEX.

Commande KXH=0

« KXH=0 » Permet de télécharger sur le serveur KORTEX la nouvelle version du firmware KORTEX (avec APN grand public).

Commande RUHB=0

« RUHB=0 » Permet de télécharger sur la passerelle Lyra la version béta du firmware Kortex.

Commande chemin d’accès au serveur

« HTTP: SERV=<nom du serveur>;PORT=<port du serveur>;FILE=<fichier>;PATH=<chemin>;USER=<nomd’utilisateur>;PASS=<mot de passe>;TYPE=<0>; »

Permet de mettre en place son propre serveur de téléchargement.

Exemple pour le serveur KORTEX PSI :

HTTP:SERV=www.kortex-psi.fr;PORT=80;FILE=Q26_Kpsi_Pos.dat;PATH=/RUpdate/Kpsi/Q2687H/R73_/ETH/;USER=nom utilisateur;PASS=mot de passe;TYPE=0

Commande I

« I » Permet d’obtenir la configuration IP.

Commande O

« O » Permet d’effectuer un test ligne distant sur un serveur X25.

Commande Oadresse

« Oadresse » Permet d’effectuer un test ligne distant sur un serveur X25 de son choix : adresse= adresse du serveur X25 souhaité.

Exemple :O196350074

Commande #9XP#+336tél

« #9XP#+336TEL » Permet de renseigner un numéro de portable « Maître » permettant de ne pas saisir les quatre dernier chiffre du IMEI lors de l’envoi d’un SMS de commande.

X=1 Ajouter/remplacer            0=Effacer

P= Position de 0 à 5, A=ALL (Effacer tout)

TEL : Numéro de téléphone portable sans les deux premiers chiffres (06).